Quelques solutions pratiques pour éviter le diabète

L’un des principaux atouts qui font probablement les montagnes russes chez les personnes atteintes de diabète est la glycémie. Mais elle ne décolle vraiment qu’au stade du pré-diabète. Et il est urgent de prendre des mesures appropriées pour éviter que ce stade ne progresse. Dans le cas contraire, l’arrivée du diabète de type 2 devient un véritable problème de santé qui s’amplifie. Ce, au risque d’engendrer des complications surtout lorsque le patient contracte la Covid-19.

Qu’est-ce que le prédiabète ?

Comme l’indique clairement son nom, le prédiabète est la phase préliminaire de la maladie de diabète. Il est caractérisé par l’excessivité du sucre dans le sang, mais moins grave pour réaliser un diagnostic de diabète. Selon une étude modèle réalisée sur cette maladie au Canada, au minimum 11 millions de personnes sont touchées par le diabète et le prédiabète dans ce pays. Le comble, c’est que la plupart de ces personnes ignorent qu’elles développent le prédiabète. En général, il n’y a pas de symptômes évidents qui permettent de constater la présence de la maladie. En revanche, elle occasionne l’apparition de lésions tissulaires bien réelles. Ces dernières exposent l’individu à un éventuel risque de complications relatives au diabète. En référence aux CDC, nombreux sont les risques auxquels est associé le diabète. Il s’agit notamment de :
  • risque de diabète de type 2
  • le risque de maladie cardiaque
  • risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Quels sont les symptômes et risques liés au prédiabète ?

La hausse excessive du taux de glycémie jusqu’au taux caractéristique du diabète de type 2 est le risque majeur lié au prédiabète. Le patient présentant un tel dysfonctionnement peut alors avoir :
  • des sensations de fatigue
  • la perte de poids de façon inexpliquée
  • urine plus abondante que la normale
Ce dernier risque entraîne chez l’individu une soif inhabituelle. En plus, d’autres problèmes non moindres peuvent être occasionnés par le prédiabète. En effet, à ce stade de la maladie, les mêmes effets dus au diabète de type 2 se manifestent dans l’organisme. Mais à petite échelle jusqu’au stade suivant si rien n’est fait. Il est également possible que les effets du diabète se manifestent déjà dans le pré-diabète. Dans ce cas, les vaisseaux sanguins s’endommagent avec le temps. Ainsi, le patient se voit exposé à un gros risque de développer une maladie cardio-vasculaire. Autres effets secondaires du prédiabète, il s’agit de l’endommagement des yeux et des reins, selon les experts. Heureusement, il existe des solutions préventives contre le prédiabète et le diabète ; lesquelles commencent essentiellement par le changement de vos habitudes de vie pour inverser la tendance.

Comment éviter que le prédiabète évolue en diabète de type 2 ?

Vous pouvez prévenir le prédiabète ou, si vous en souffrez déjà, limiter le risque qu’il se développe et devienne un diabète de type 2. Il n’est pas question de courir après les outils de santé ou les suppléments. La meilleure solution pour se protéger contre le prédiabète ou le diabète de type 2 consiste simplement à appliquer les principes fondamentaux d’une vie saine.  

1. Maintenir un poids sain

Le principal facteur favorable à la survenue du prédiabète et du diabète de type 2 est l’embonpoint. En référence aux études menées au Royaume-Uni précisément au Leicester General Hospital, il est un élément clé. En effet, même une petite perte de poids maintenue pendant un certain temps peut facilement atténuer le risque. Elle est même suffisante pour venir à bout du pré-diabète.

2. Garder la forme et rester actif

Cette solution réside dans la pratique d’une activité physique régulière. Ce faisant, vous vous donnez l’opportunité de garder un poids normal, d’optimiser vos muscles et donc de rester en parfaite santé. L’activité physique régulière vous permet également d’avoir suffisamment de tissu musculaire pour absorber le sucre présent dans le sang. Pour cela, il est conseillé de faire du sport au moins deux fois par semaine.

3. Manger des aliments frais et sains

Les légumes sont des aliments à multiples propriétés intéressantes pour le bien-être. Pourquoi ne pas en faire le plein ? Plutôt que de remplir vos assiettes de viandes, privilégiez les légumes pour limiter le risque. En effet, ces derniers sont efficaces dans la gestion de l’apport de calories. Ce qui évite la prise des kilos de poids qui pourraient favoriser et intensifier le risque de contracter le prédiabète. Une autre solution, c’est de dormir suffisamment.

Comment faire échec au diabète ?

Généralement, en mettant efficacement en pratique les conseils précédemment donnés, l’individu se protège aussi bien contre le prédiabète que le diabète même.  Mais si le stade de développement est déjà plus élevé (diabète de type 2), vous devez limiter votre apport calorique. En effet, en essayant de vous débarrasser de 2 kilos par mois, vous combattez normalement l’effet yo-yo. En outre, vous devez mettre immédiatement fin à la consommation de sucre. C’est dire que les boissons sucrées, le miel, les bonbons, les sodas, les confitures et les sucreries ne doivent plus avoir de place dans votre quotidien. Adoptez également dans votre habitude alimentaire les céréales complètes pour augmenter vos apports en fibres. Ces céréales sont présentes dans les légumes et les fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Add to cart