Objectif : un indice de masse corporelle (IMC) sain

L’indice de masse corporelle (IMC) est un chiffre qui vous indique dans quelle mesure vous avez un poids santé. L’IMC peut être calculé pour la plupart des hommes et des femmes, mais aussi pour les enfants de plus de 2 ans.

Qu’est-ce que l’IMC sain ?

Le tableau ci-dessous précise la signification des différentes valeurs de l’IMC.

  • IMC inférieur à 18,5 : Insuffisance pondérale
  • IMC entre 18,5 et 24,9 : Poids santé
  • IMC entre 25 et 29,9 : Surcharge pondérale
  • IMC entre 30 et 24,9 Obésité
  • IMC supérieur à 34 : Obésité morbide

Des valeurs différentes s’appliquent aux adultes d’origine sud-asiatique ou d’Afrique subsaharienne. Pour eux, le seuil à partir duquel on parle de surpoids n’est pas de 25, mais de 23. La même chose pourrait s’appliquer aux personnes d’origine nord-africaine, hindoue et créole.

Comment calculer l’indice de masse corporelle (IMC) ?

Pour calculer son IMC, il faut diviser son poids par sa taille au carré. Pour illustrer cela, calculons l’IMC d’un homme qui mesure 1,80 mètre et pèse 82 kilogrammes.

Poids corporel : 82 kilos

Longueur : 1,8 m

Taille au carré : 1,8 x 1,8 = 3,24

IMC = poids corporel / taille au carré = 82 / 3,24 = 25,3

Cet homme a un IMC de 25,3. Cela fait plus de 25, donc on parle de surpoids.

Un IMC élevé ? Mesurez le périmètre abdominal

Lorsque votre IMC est supérieur à 25, il est conseillé de mesurer en plus la taille du ventre. Pour ce faire, mettez-vous debout et placez un mètre ruban au niveau de votre taille. Lorsque votre tour de ventre ou périmètre abdominal est supérieur à 88 centimètres (pour les femmes) ou 102 centimètres (pour les hommes), une grande partie de votre graisse corporelle est située autour de l’abdomen. Ceci augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Il est temps de perdre du poids !

Que faire en cas d’IMC trop élevé ?

Aussi bien un IMC trop élevé qu’un IMC trop faible sont néfastes pour la santé. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures dans les deux cas pour retrouver une corpulence normale et un poids sain. Comme la surcharge pondérale est beaucoup plus fréquente dans notre pays que l’insuffisance pondérale, nous nous concentrons désormais sur la réduction de l’IMC.

Manger moins, bouger plus

La principale raison d’un IMC trop élevé est le manque d’exercice et une alimentation trop riche et non-équilibrée. De nombreux Français ont une profession sédentaire. Le premier pas vers un IMC équilibré est de changer ses habitudes.Essayez d’incorporer plus d’exercice dans votre quotidien, par exemple en marchant plus souvent vers ce collègue, au lieu de lui envoyer un e-mail. Ou alors prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur et ne passez pas vos pauses assis au réfectoire, mais faites plutôt une promenade avec les collègues. Essayez de faire du sport quelques fois par semaine! Il est aussi utile de surveiller son alimentation. Mangez davantage de fruits et de légumes et mangez de plus petites portions de viande, de pommes de terre et de graisse. Et le fast-food,il vaut mieux l’éviter tout court …

Besoin d’aide pour atteindre un IMC sain ?

En faisant plus d’exercice et en mangeant mieux, vous serez déjà sur la bonne voie pour atteindre un poids santé. Mais parfois, cela ne suffit pas. Heureusement, il existe un certain nombre d’outils qui peuvent vous aider à atteindre plus rapidement un IMC plus sain.

Moins de faim grâce auSaxenda

Le Saxenda est un médicament que l’on prescrit à partir d’un IMC de 30, ou lorsque l’IMC se trouve entre 27 et 30 et que la personne présente d’autres problèmes de santé en lien avec l’obesité. Le Saxenda doit être injecté en sous-cutané au niveau de la face antérieure de l’abdomen, des cuisses ou du haut des bras. Cette injection, il faut le faire soi-même, ce qui peut faire peur à certaines personnes.

L’effet thérapeutique du Saxenda repose sur le liraglutide, un principe actif comparable au GLP-1. Le GLP-1 est une hormone naturelle produite au niveau des intestins après le repas,signalant au cerveau que vous avez mangé suffisamment. Le Saxenda réduit donc la sensation de faim et ainsi, vous mangez moins.

Moins d’absorption de graisse grâce à Xenical

Le Xenical bloque l’absorption des graisses au niveau du système digestif. Quand vous prenez du Xenical, votre corps absorbe environ un tiers de graisse en moins que la normale. Ceci est dû au fait que le Xenical se lie aux enzymes digestives qui s’occupent de l’absorption des graisses. Normalement, ces enzymes permettent de dégrader et digérer les graisses, mais comme elles sont maintenant bloquées, les graisses non-digérées quittent le corps par les selles.

Le Xenical est une capsule à prendre lors de chaque repas. On peut la prendre juste avant le repas, mais aussi pendant le repas, ou dans l’heure qui suit le repas. Il faut prendre le Xenical avec beaucoup d’eau.

Bien entendu, prendre du Xenicalne vous donne pas carte blanche pour (continuer à) suivre un régime alimentaire non-équilibré et riche en graisses. Le Xenical doit être utilisé en combinaison avec une alimentation plus saine et de l’activité physique (plus) régulière.

Le Xenical est par ailleurs un médicament délivré uniquement sur ordonnance. Il ne doit pas être utilisé par les enfants.

Mysimba

Les principes actifs du Mysimba sont le chlorhydrate de naltrexone et le chlorhydrate de bypropion. En association avec un régime hypocalorique et de l’exercice physique régulier, le Mysimba peut vous aider à perdre du poids. On prescrit ce médicament à partir d’un IMC de 30, ou lorsque l’IMC se trouve entre 27 et 30 et que la personne présente d’autres problèmes de santé en lien avec l’obésité (p.ex. le diabète de type 2 ou l’hypertension artérielle).

Le Mysimba agit sur les régions du cerveau qui se chargent de la sensation de faim et de la consommation énergétique du corps. Par conséquent, le Mysimba agit sur votre poids de deux façons: vous consommez moins de calories et les calories que vous absorbez sont plus rapidement brûlées.

Le Mysimba est un comprimé que l’on ingère avec beaucoup d’eau. Au cours du traitement, on augmente progressivement la dose. La première semaine, vous prenez un comprimé par jour le matin. Au cours de la deuxième semaine, vous prenez un comprimé par jour, matin et soir. La troisième semaine, on augmente le dosage encore: deux comprimés le matin et un le soir. Au cours de la quatrième semaine (et après), vous prenez 2 comprimés le matin et le soir (soit 4 par jour).

Un IMC sain : un objectif réalisable

Certaines personnes en surpoids se pensent incapables de perdre du poids. Mais en adoptant quelques changements dans son mode de vie, on peut vraiment y arriver. Faire un peu plus de sport, manger de façon plus équilibrée – ce sont les choses incontournables. Mais parfois, il faut ce petit coup de pouce supplémentaire. Avec les médicaments dont il est question ici, vous aussi pouvez atteindre (rapidement) un poids santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add to cart